Ambulants

Les ambulants du Pas-de-Calais

Très peu de temps après la création des premières lignes de chemin de fer en France, la poste comprit que ce nouveau moyen de locomotion serait fort utile pour le transport des dépêches.

Le 1er août 1842, le 1er transport de dépêche expérimental eut lieu entre Strasbourg et Bâle. Après quelques expériences entre Paris et des villes éloignées de quelques centaines de kilomètres, le premier "ambulant" est créé le 1er août 1845 entre Paris et Rouen. 
Les premiers cachets "ambulant" de la région sont du type "ligne de -nom du terminus". Les trois premiers sont ceux de :
- ligne de Quiévrain, créé fin 1847 et utilisé jusque début 1855 ;
- ligne de Boulogne, créé début 1848 et utilisé jusqu'en 1849 ;
- ligne de Calais créé en 1849 et utilisé jusqu'en 1854.

Les lignes et les gares en 1862. La ligne entre Boulogne et Calais en construction.

Liste des ambulants du type "ville 1 à ville 2" créés entre mai 1855 et octobre 1878 circulant dans le Pas-de-Calais :
Calais à Paris (2 sens - PC1° & CP1°), Nuit, Brigades A B C D E F G H, mai 1855
Calais à Paris (2 sens - PC2° & CP2°), Jour, Brigades A B C D E F G H J K L M, mai 1855




Calais à Paris (CP3°), Nuit, Brigades J K L M, mai 1855

Calais à Paris (CP3°), Jour, E F G H J K L M, 1860
Cachet de jour octogonal
Calais à Douai, Nuit, Brigades A B C D, le 1er mai 1860 (supprimé en 1861)

Douai à Calais (DC), Nuit, Brigades A B C, 1860 (supprimé en 1861)
Lille à Paris, 1er avril 1864

Amiens à Douai (AD), Nuit, brigades A B C, 1er août 1864
Calais à Paris, Jour, Brigades AB, 1865
Calais à Lille 1°, Nuit, Brigades A B, 1867
Calais à Lille 2°, Nuit, Brigades A B C, 1867
Lille à Calais 1° (LC1°), Nuit, Brigades A B C, 1er avril 1867
Valenciennes à Paris, 1er octobre 1878

Convoyeurs de stations

Les lignes secondaires n'avaient pas de bureaux ambulants. Sur ces lignes, il pouvait y avoir un agent des postes qu'on appelait convoyeur. Celui-ci était chargé de convoyer les dépêches des gares de la ligne et de relever le courrier des boîtes mobiles qui s'y trouvait. Le timbre n'était pas annulé par le convoyeur mais par le premier bureau de poste, soit un ambulant, soit un bureau de transit ou le bureau de destination. Le numéro sous le nom de la ligne indique le ènième train de la journée sur cette ligne.

Lettre remise en gare de Boulogne-sur-Mer sur la ligne Boulogne-Amiens (cachet de convoyeur de stations).
N°30 = quantième du mois de septembre 1874. Losange GC 85 = Amiens (bureau de transit)

Cachets de Gare


Cachet Gare d'Arras 1867, losange QP ambulant Quievrain-Paris

Commentaires